La théorie de Philippe Bobola

Publié 26 février 2009 dans theorie : la Reliance et lien entre nous et l'univers

« La Reliance entre l’univers et nous »… Homme - nature - Univers
Docteur en physique et biologiste, chargé de cours en Ethnomédecine à l'Université du Kremlin Bicêtre (Paris). Auteur de nombreux articles. Conférencier en France et à l'étranger sur l'environnement, l'écologie, les médecines alternatives et la population scientifique.

A ce moment particulier de l'histoire de l'humanité, il apporte des réponses originales pour faire face aux conséquences pour l'homme de demain, de sa rupture d'alliance avec la Matière et le Vivant.

"La science, par sa compréhension rationnelle de la matière, nous aide à découvrir l'intimité du Vivant : atome, molécule, cellule, étoile, galaxie ...

Elle peut être l'élan pour aller vers la solidarité ou la fusion avec les "10 000 choses qui composent l'univers" comme le disaient les anciens chinois.

Cette nouvelle alliance possible, met en place une écologie des liens nous permettant de sortir de l'Ancien Monde duel où les choses s'opposent dans une dialectique sans équilibre, pour bâtir un nouveau monde de résonance et de raisonnement où l'unité se substitue à la division : la Reliance.

Le thème sera abordé au travers d'une introduction à l'astrophysique et à la biologie réunifiées par le temps.

Les participants, comme les initiés autrefois, auront une vision cohérente de l'univers où sensibilité et rationalité seront enfin réunis dans une approche complémentariste….

« L’Eau et la Vie » : Nombreuses sont les mythologies qui font d’un océan mythique et infini le berceau du cosmos, du monde et de la vie.

"Tout était eau" disent les textes de la tradition védique auxquels répondent certains textes de la taoïste. L’Asie tient l’au pour le "chaos originaire", la source de toute chose et de toute existence"- en chinois Wou-Ki. "L’eau est la sève de la terre tout entière, la condition de chacune des vies qui s’expriment.

Facteur de dissociation, d’ionisation, d’hydratation, le sein de l’eau est le lieu des transformations les plus actives et les plus compliquées dans notre corps. Et lorsque nous considérons que chez l’homme, l’eau représente plus de 65% de son poids et qu’un embryon de un mois est constitué de 97% d’eau, nous comprenons la nécessité de consommer chaque jour une eau de qualité. Une bonne eau doit être dépourvue de produits toxiques (nitrates, métaux lourds, polluants industriels etc…) et être faiblement chargée en minéraux. Elle doit être neutre ou légèrement alcaline et faire preuve de pureté bactériologique. Elle doit également présenter un aspect énergétique. En effet, en accord avec la mécanique quantique, l’eau obéit à une dualité onde particule, ce qui lui confère une dimension matérielle et ondulatoire. Pour un physicien l’eau apparaît comme un bio oscillateur qui entretient sans cesse la matière inerte à l’aide des vibrations géocosmiques… Philippe Bobola

« Pourquoi 2012? Des réponses entre science et conscience » :
Pour les Mayas, la vie sur terre est soumise à un cycle de 26000 ans (mouvement de précession des équinoxes). Ce dernier est parcouru en 5 périodes appelées soleils. Un soleil correspond à 5200 ans. Le quatrième soleil a débuté le 11 Août 3114av J.C et s'achèvera le 21 décembre 2012.

Selon ce calendrier nous devrions entrés dans le 5e soleil après cette date. Or au-delà d'elle le calendrier s'arrête. Comment interpréter cette interruption? Certaines analyses scientifiques rejoignant les courants de pensées de la fin des temps, de l'Apocalypse ou de l'Armageddon, prévoient en effet des catastrophes naturelles terribles s'inscrivant dans ce cycle. Mais celles-ci sont elles aussi incontrôlables que l'on voudrait nous le faire croire?

N'y aurait t'il pas là une occasion inespérée de vérifier que la pensée de l'homme peut adoucir, voire calmer les fureurs de la nature? Et en ce cas l'homme n'aurait-il pas l'opportunité de transmuter et de reprendre possession de son pouvoir créateur?....

« Les ouvertures du temps »
"La physique moderne a permis de montrer que la matière et l'énergie sont des grandeurs discontinues.

Le temps cependant, selon celle-ci, restait continu dans son écoulement.
Une découverte récente (Doubling Theory) montre que le temps est en fait discontinu dans son écoulement, qu'il peut être ainsi ralenti ou accéléré, donnant à chacun la capacité de percevoir : le passé, le présent et le futur.

Cette théorie induit un principe vital dont les fondements seront expliqués. Elle sera applicable dans la vie quotidienne afin d'obtenir un meilleur équilibre. ….

Tous droits réservés - © 2013 BioConsensus

| Qui sommes-nous? | Nos conférenciers | Calendrier des séminiares | Inscription |